Bayreuth festival

 

ACTU DES OPERAS

Lu sur Olyrix | Tout l’univers lyrique en trois clics 

02/08/2021 Par Hocine Bouhadjera

 

Le Festival de Bayreuth confirme un nouveau cycle du Ring en 2022

Alors que l’édition 2021 du Festival de Bayreuth a débuté depuis le 25 juillet et se déroulera jusqu’au 25 août, un cycle du Ring est confirmé pour l’édition 2022, ainsi qu’un Parsifal en 2023 qui s’appuiera sur la réalité augmentée.

Alors qu’Oksana Lyniv fait l’actualité de ce début de festival pour sa direction du Vaisseau fantôme mis en scène par Tcherniakov, en tant que première femme invitée à diriger un opéra au Festival de Bayreuth, la « colline sacrée » se tourne déjà vers les deux prochaines éditions.

 

D’abord prévue pour l’édition 2020 annulée pour cause de pandémie, la nouvelle production du Ring sera bien proposée, en 2022. Pietari Inkinen dirigera la nouvelle mise en scène de Valentin Schwarz comme il était prévu pour l’édition 2020, mais un changement majeur est en revanche à constater au niveau du casting. La basse Günter Groissböck, qui devait faire ses débuts dans le rôle de Wotan à Bayreuth, a annulé sa participation à la nouvelle production de 2022 en raison des conséquences de l’arrêt forcé lié au coronavirus sur sa voix. Il ne participera pas non plus à La Walkyrie « expérimentale » mise en scène par l’artiste Hermann Nitsch, programmée cet été pour trois représentations, et pensée comme une préparation scénique et musicale au Ring de l’année prochaine. C’est Tomasz Konieczny qui le remplace pour La Walkyrie de cette année, mais Groissböck a tout de même tenu son rôle de Landgrave dans la reprise de Tannhäuser sous la direction d’Axel Kober (notre compte-rendu de la production en 2019 avec Stephen Milling).

Les trois opéras restants de la Tétralogie seront également présentés en avant-goût cette année dans un cycle intitulé Diskurs, en forme d’expérimentation artistique en plein air.

Les distributions sont d’ores et déjà annoncées pour ce nouveau Ring. L’Or du Rhin ouvrant cette tétralogie sera porté par Daniel Kirch, Olafur Sigurdarson, John Lundgren, et Christa Mayer. Pour La Walkyrie, Klaus Florian Vogt sera Siegmund, entouré de Georg Zeppenfeld, Lise Davidsen, Iréne Theorin et Christa Mayer. Andreas Schager sera Siegfried dans l’opéra homonyme avec Olafur Sigurdarson, Okka von der Damerau et Daniela Köhler, quand l’ultime opéra de la Tétralogie sera porté par Stephen Gould, Michael Kupfer-Radecky, Olafur Sigurdarson, Albert Dohmen et Irène Theorin.

 

Un Parsifal en réalité augmentée en 2023

Le Festival a également annoncé pour 2023 une nouvelle production de Parsifal par le metteur en scène américain Jay Scheib, qui pour l’occasion proposera une vision appuyée sur les moyens de la « réalité augmentée » à partir de lunettes qui apporteront des éléments scéniques supplémentaires créés virtuellement. Si la direction musicale de cette production prochaine n’a pas encore été décidée, côté distribution, le rôle-titre sera assuré par Joseph Calleja, qui jusqu’à présent a été actif presque exclusivement dans le répertoire italien, mais également Ekaterina Semenchuk (Kundry) et Georg Zeppenfeld (Gurnemanz) qui entoureront entre autres le novice dans le répertoire wagnérien.

Jay Scheib participe déjà activement à cette édition 2021 du Festival allemand grâce à la réalité virtuelle. Les curieux peuvent en effet combattre un dragon sur la place devant le Festspielhaus qui se voit ainsi transformée en arène pour preux chevalier teutonique. 

Les commentaires sont fermés.