Actualité — Nouvelles

 
 
Hommage à Harry Kupfer
 
Le président du RWVI, Rainer Fineske, a écrit un hommage au grand metteur en scène wagnérien Harry Kupfer, récemment décédé.
 
 
 Harry Kupfer
 
 
Le 30 décembre 2019, le réalisateur de renommée internationale Harry Kupfer est décédé subitement et inopinément à l’âge de 84 ans. Une des grandes personnalités du théâtre musical nous a quitté pour toujours.

Malgré sa carrière mondiale, Harry Kupfer est toujours resté ami avec « Son Komische Oper Berlin ». 
Sa dernière mise-en-scène dans cette maison fut l’opéra  » Poros  » de Georg Friedrich Handel, qui eut lieu en mars 2019 et fut acclamé avec enthousiasme par le public après son absence de 17 ans dans cette maison.
   
Sa grande œuvre comprenait naturellement des opéras d’époques et de périodes différentes. 

Pour nous, amateurs de Wagner, il restera surtout dans les mémoires comme le directeur du  » Vaisseau fantôme » à Bayreuth en 1978, car cette production a marqué le début de sa carrière internationale. 

En 1988, avec « Le Ring des Nibelungen « , il a repris son travail à Bayreuth dix ans plus tard et a mis en scène, avec Daniel Barenboim à la tête du  » Gouffre mystique « , une mise en scène convaincante du matériau mythique de la Saga des Nibelungen de Richard Wagner.

Il a produit les dix œuvres les plus importantes de Richard Wagner au Staatsoper de Berlin dans un cycle de plusieurs années, avec Daniel Barenboim comme directeur musical de la maison au podium. Selon sa propre déclaration, seul Lohengrin était moins mémorable dans ce cycle que les autres œuvres de Richard Wagner.

Harry Kupfer a toujours été honnête et direct dans ses déclarations sur la vie en général et sur l’opéra en particulier.

On a pu le constater surtout lors des présentations de son nouveau livre « Inszenierte Musik » de Johanna Eggert, en 2019, à la publication duquel j’ai personnellement participé et que j’ai eu le plaisir de faire avec lui.  

Harry Kupfer reste dans notre mémoire comme un artiste inoubliable et incomparable.  

 

Rainer Fineske

Berlin janvier 2020

 
 
 
Nous incluons au autre article nécrologique rédigé par Monika Beer,
présidente du WS Bamberg, a également écrit un hommage sur le site de son cercle :
 

 

 

Les commentaires sont fermés.