Actualité discographique

 

Discographie de base

 

Aucune discographie n’est idéale, parfaite et surtout objective.

 

Ce que vous aimez entendre est VOTRE discographie idéale.

 

Pour Wagner, nous avons la chance d’avoir tous les opéras enregistrés en « semi-live (salle remplie à moitié – Böhm et enregistrements un acte par jour –  ou vide avec des draps épais sur les strapotins pour simuler la présence des 2’000 auditeurs – Parsifal/Boulez) » à Bayreuth ou en direct, sans montage quelconque.

 

Peu importe la mono ou stéréo, car à Bayreuth, le son de l’orchestre arrive en MONOPHONIE à vos oreilles, tant il est mélangé par toute la salle et surtout, important chez Wagner, le CHANT N’EST JAMAIS COUVERT PAR L’ORCHESTRE.

 

Donc vous aurez deux versions « idéales » par opéras : MONO et STEREO.

 

Pourquoi Bayreuth uniquement ? Et le studio ?

 

Parce qu’il faut faire un choix et que JE préfère la vie du théâtre et ses imperfections à la perfection du studio et que Wagner hors de Bayreuth ne me convient pas comme première approche.

 

Nouveautés

Etat au 14 octobre

 

Ce coffret n’est pas vraiment une nouveauté (il est sorti en mai 2017) mais je ne l’ai découvert et écouté que tout récemment.

Tristan und Isolde

 

Wolfgang Windgassen (Tristan), Birgit Nilsson (Isolde), Christa Ludwig (Brangäne), Martti Talvela (King Marke), Eberhard Waechter (Kurwenal), Claude Heater (Melot), Erwin Wohlfahrt (Hirt), Gerd Nienstedt (Steuermann), Peter Schreier (Seemann)

Chor und Orchester der Bayreuther, Karl Böhm

 

Live recording from the 1966 Bayreuth Festival.

3CDs + 1 Blu-ray Audio presenting the complete opera in 24-bit Hi-Res Audio.

Includes 30 minutes of footage of “Karl Böhm in Rehearsal”.

124pp booklet with original essay “Thoughts on the Mythical Element in Wagner’s Tristan und Isolde” by Wieland Wagner.

 

Complètement retravaillé quant au son, car le premier mixage ne respectait pas l’acoustique de Bayreuth et datait un tantinet…

 

Le son en est ressorti magnifié : l’orchestre sonne bien mieux, est superbement capté dans le son « fondu » dont ce théâtre a le secret. Les voix sont beaucoup moins métalliques, plus chaudes et le niveau sonore a été augmenté.

 

Bref, une totale réussite.

 

Notons que dans la même série, l’Elektra de Solti a subit le même nettoyage et que les ingénieurs ont été jusqu’à garder les distorsions quand le niveau sonore franchissait la ligne rouge…

 

Der Ring des Nibelungen

Release Date: 9th Nov 2018

Catalogue No: 8501403

 

 

Deux mots pour dire que j’ai réceptionné le coffret Birgit Nilsson, the great live recordings.

 

Présentation comme pour la Callas, très bien, rien à dire.

 

Les opéras ? Vous trouverez le contenu sur Presto Classical. Le son ? Etant relié aux casques pour un bout de temps, je ne peux rien vous dire sur la spatialisation des enregistrements stéréos. En revanche, les restauration sont superbes et , pas de surprise, les enregistrements monos de Bayreuth sonnent bien mieux que ceux du Met, cependant très bien nettoyés.

 

Un coffret à petit prix…

 

Petite disgression : mes impressions sur les trois opéras que suis allé écouter cet été  (37 degrés dehors et 45-50 degrés dedans…faut vraiment être passionné !).

 

La Walkyrie (31 juillet, la première des trois)

 

Le public du Festpielhaus à Bayreuth est l’un des plus difficile au monde – Placido Domingo en sait quelque chose pour avoir été hué, 2 ou 3 fois, et poliment applaudi, mais le cast était exemplaire et a chanté sans trop se soucier de la direction erratique de Domingo – écarts constants avec les chanteurs et un orchestre sous-exploité, un comble !

 

Après la Walkyrie, un Parsifal (1er août) de velour, tout en douceur, des chœurs et un orchestre superlatifs, des chanteurs parfaits et au final, un ensemble exemplaire, justement ovationé debout,

chose plutôt rare à Bayreuth, mais amplement justifiée, je me suis mis en recherche d’enregistrements wagnériens de Bychkov.

 

Pas grand-chose, sauf un Lohengrin de 2009 avec comme distribution :

 

Johan Botha (Lohengrin), Adrianne Pieczonka (Elsa), Falk Struckmann (Telramund), Petra Lang (Ortrud), Kwangchul Youn (King Heinrich), Eike Wilm Schulte (Herald)

 

WDR Sinfonieorchester Köln, WDR Rundfunkchor Köln, NDR Chor & Prager Kammerchor, Semyon Bychkov

 

Si vous désirez écouter Bychkov dans Wagner…

 

Release Date: 30th Mar 2009

Catalogue No: PH09004

Label: Profil Medien (Hänssler)

Length: 3 hours 34 minutes

 

Mais je ne serais pas surpris que ce Parsifal paraisse rapidement en CD, tant il était parfait…

 

Et au final, un Holländer (3 août) splendide, justement replacé dans le contexte des oéras de la première moitié du 19ème siècle, dirigé par Axel Kober (né 10 février 1970), très vif, clair, etc., bref : une totale réussite (Bayreuth, le 3 août 2019).

 

Je rappelle qu’Axel Kober a dirigé Tannhäuser et que le coffret est sorti cher Opus Arte (Torsten Kerl (Tannhäuser), Camilla Nylund (Elisabeth), Michelle Breedt (Venus), Markus Eiche (Wolfram), Kwangchul Youn (Landgraf Hermann)

 

Bayreuth Festival Orchestra and Chorus,

 

Release Date: 29th Jun 2018

Catalogue No: OACD9044D

Label: Opus Arte

Length: 2 hours 57 minutes

Deux exceptions, mais la cantatrice en vaut la peine :

 

Pour le 100ème anniversaire de la naissance de Birgit Nilsson, deux gros coffrets viennent de sortir :

 

1)        le premier et le plus intéressant, chez Sony, « Birgit Nilsson – the Great Live Recordings reprend des enregistrements publics (déjà parus sous différents labels), son prix est très bas eu égard aux 31 Cds proposés ;

 

2)        le second, un monstre de 81 cds « La Nilsson (Coffret 79CD+2DVD), chez DECCA & Cie, reprend tous les enregistrements studios.

 

A ce sujet, je ne peux que vous conseiller d’attendre que chaque opéra soit disponible séparément,  comme pour l’édition Callas.

 

Enfin, on parle de remastérisations effectuées en 2017…prudence. Vos avis à ce sujet seront précieux pour ceux qui l’achèteront et compareront avec les « vieilles » bandes connues depuis des lustres.

 

Ce n’est pas une nouveauté, certes, mais il y des pépites et des raretés (beaucoup), vu sur amazon.co.uk, amazon.fr, etc.

 

Wagner’s Vision – Bayreuth Heritage Box set (50 cds, livret de 88 pages)

De 1904 (chant et piano in Hotel Sonne) à 1960.

Label Membran, qui a repris les bandes radios déjà parues sous divers labels, en se contentant de hausser le niveau de gravure, souvent faible il est vrai chez Orfeo.

Le prix est plus que raisonnable…

 

Der fliegende Holländer, live du 5 août 1959

Orfeo • 2 CD • 2h 07min

Bestellnr.: C 936 182 I

Josef Greindl (Daland – Bass)

Leonie Rysanek (Senta – Sopran)

Fritz Uhl (Erik – Tenor)

Res Fischer (Mary – Mezzosopran)

Georg Paskuda (Steuermann – Tenor)

George London (Der Holländer – Bassbariton)

Chor der Bayreuther Festspiele (Chor)

Orchester der Bayreuther Festspiele (Orchester)

Wolfgang Sawallisch (Dirigent)

 

Der Ring (Live recording [mono] Bayreuth 25-27, 29 July 1953)

Joseph Keilberth

Release Date: 30th Jun 2017

Catalogue No: 600407

Label: Documents

 

ATTENTION : cette version existe sur le marché « parallèle » depuis des lustres, dans différentes qualités sonores, allant de la mono médiocre à une version stéréo, en ma possession (label PAN CLASSIC).

 

Cette « nouveauté » a été vue sur le site de Presto classical, avec un minimum d’informations ; ne vous précipitez donc pas pour l’acheter, il y a d’autres interprétations.

 

Je profite de cette « nouveauté » pour vous mettre en garde contre les sorties de cds libres de droits d’auteurs et nullement retravaillés (certains coffret ont simplement été copiés à partir de…33 tours, en piteux états).

Restez donc dans le droit chemin des labels « sérieux » et oubliez les autres labels, aux noms peu connus.

 

Enfin, pour votre information et sauf erreur de ma part, ce n’est qu’avec Karl Böhm, plutôt sur l’avis de son fils, qu’il existe un deuxième jour de repos dans le Ring (sa biographie en fait état).

 

Avant, Rheingold, Walküre et Siegfried se suivaient sans jours de repos et seul un jour de repos a été instauré entre Siegfried et Götterdämnerung.

 

Böhm a obtenu un jour de plus entre Walküre et Siegfried.

 

Der Holländer

Mono, live du 22 jullet 1955

Ludwig Weber (Daland), Astrid Varnay (Senta), Wolfgang Windgassen (Erik), Elisabeth Schärtel (Mary), Josef Traxel (Der Steuermann) & Hermann Uhde (Der Holländer)

Chorus & Orchestra of the Bayreuth Festival, Hans Knappertsbusch

Release Date: 19th Oct 2009

Catalogue No: C692092i

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or, Bayreuther Festspiele live

Length: 2 hours 33 minutes

 

Stéréo, live du festival de 1961

Anja Silja (Soprano), Josef Greindl (Bass), Fritz Uhl (Tenor),

Res Fischer (Mezzo Soprano), Georg Paskuda (Tenor), Franz Crass (Baritone)

Conductor:  Wolfgang Sawallisch

Orchestra/Ensemble:  Bayreuth Festival Orchestra,  Bayreuth Festival Chorus

 

Release Date: 06/23/1994 

Label:  Philips   Catalog #: 442103   Spars Code: ADD

ATTENTION DIFFICILE A TROUVER

 

Version alternative chez TESTAMENT

 

Stéréo, live des 7, 15 et 19 août 1955

Hermann Uhde (Holländer), Astrid Varnay (Senta), Ludwig Weber (Daland), Rudolf Lustig (Erik), Josef Traxel (Steuermann) & Elisabeth Schärtel (Mary)

 

Bayreuth Festival Chorus & Orchestra, Joseph Keilberth

 

Release Date: 1st Jul 2006

Catalogue No: SBT21384

 

NB : 1955 ? Stéréo ? Exact : la firme TESTAMENT publie les enregistrements anciens, que les majors ne veulent plus/pas à leurs catalogues, essentiellement DECCA, les remastérise et…un miracle nous a été donné dans le début des années 2000. DECCA s’essayait à la stéréo dans le temple wagnérien et le résultat vous met k.o. : présence des voix, les chœurs incroyables et un orchestre d’une lisibilité parfaite.

 

Tout comme la monophonie avait atteint une perfection en 1935 (Walküre et Walter, 1er acte), la stéréo était déjà quasi parfaite en 1955 (expérimentale pendant la guerre).

 

Joseph Keilberth est souvent dans la fosse et sa direction n’appelle que des éloges.

 

Les disques sont peut-être plus chers, mais constituent une sorte de drogue.

TOUS les live de Bayreuth chez TESTAMENT sont des références.

 

La stéréo débutante a parfois des petits relents de monophonie, mais peu importe le vin, pourvu que l’on ait l’ivresse.

 

Lohengrin

Mono, live du 4 août 1959

Franz Crass (King Henry), Sándor Kónya (Lohengrin), Elisabeth Grümmer (Elsa), Ernest Blanc (Telramund), Rita Gorr (Ortrud) & Eberhard Waechter (herald)

Orchester & Chor der Bayreuther Festspiele, Lovro von Matacic

 

Release Date: 2nd Oct 2006

Catalogue No: C691063D

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or, Bayreuther Festspiele live

Length: 3 hours 26 minutes

 

Stéréo, live du festival de 1962

Jess Thomas (Lohengrin), Anja Silja (Elsa), Astrid Varney (Ortrud), Telramund (Ramón Vinay), Franz Crass (König Heinrich), Tom Krause (Der Heerrufer des Königs)

Chor und orchester der Bayreuther Festspiele, Wolfgang Sawallisch

 

Release Date: 5th Aug 2013

Catalogue No: 4785802

Label: Decca

 

Tristan

Mono, live du 23 juillet 1952

Ramon Vinay, Ludwig Weber, Martha Mödl, Hans Hotter, Hermann Uhde, Ira Malaniuk

Orchester der Bayreuther Festspiele, Chor der Bayreuther Festspiele, Herbert von Karajan

 

Catalogue No: C603033D

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or, Bayreuther Festspiele live

Length: 3 hours 48 minutes

 

Stéréo, live sans public, un acte par jour avec 1’000 spectateur (l’acoustique reste la même, comme pour le Ring du même chef)

Wolfgang Windgassen (Tristan), Birgit Nilsson (Isolde), Christa Ludwig (Brangäne), Martti Talvela (King Marke), Eberhard Waechter (Kurwenal), Peter Schreier (Seemann)

Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele, Karl Böhm

 

Release Date: 22nd Sep 1997

Catalogue No: 4497722

Label: DG

Series: Originals

Length: 3 hours 38 minutes

 

Die Meistersinger von Nürnberg

Mono, Recorded: July and August 1951

Herbert von Karajan

Otto Edelmann (bass), Frederick Dalberg (bass), Erich Majkut (tenor), Hans Berg (bass), Erich Kunz (baritone), Heinrich Pflanzl (baritone), Josef Janko (tenor), Karl Mikorey (tenor), Gerhard Stolze (tenor), Heinz Tandler (bass), Heinz Borst (tenor), Arnold van Mill (bass), Hans Hopf (tenor), Gerhard Unger (tenor), Elisabeth Schwarzkopf (soprano), Ira Malaniuk (soprano), Werner Faulhaber (bass)

Festspielhaus, Bayreuth

 

Release Date: 4th Mar 2003

Catalogue No: 8110872-75

Label: Naxos

Series: Historical, Great Opera Recordings

Length: 4 hours 27 minutes

 

Stéréo, live du 25 juillet 1968

 

Bayreuther Festspielorchester, Chor der Bayreuther Festspiele

Karl Böhm

Kurt Moll (bass), Theo Adam (bass), Günther Treptow (tenor), Gwyneth Jones (soprano), Waldemar Kmentt (tenor), William Johns (vocals), Fritz Linke (vocals), Dieter Slembeck (bass), Janis Martin (vocals), Thomas Hemsley (baritone), Karl Ridderbusch (bass), Hans Franzen (bass), Erich Klaus (tenor), Heinz Feldhoff (bass), Hermin Esser (tenor), Gerd Nienstedt (bass-baritone), Sebastian Feiersinger (tenor)

 

Release Date: 29th Sep 2008

Catalogue No: C753084L

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or, Bayreuther Festspiele live

Length: 4 hours 14 minutes

 

Tannhäuser,

Mono, Recorded: 3 August 1961

Bayreuther Festspielorchester, Chor der Bayreuther Festspiele

Wolfgang Sawallisch

Victoria de los Angeles (soprano), Wolfgang Windgassen (tenor), Grace Bumbry (soprano), Else Margrethe Gardelli (mezzo-soprano), Franz Crass (bass), Josef Greindl (bass), Dietrich Fischer-Dieskau (baritone), Georg Paskuda (tenor), Gerhard Stolze (tenor), Theo Adam (bass)

 

Release Date: 15th Sep 2014

Catalogue No: C888143D

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or, Bayreuther Festspiele live

Length: 2 hours 55 minutes

 

Stéréo, live du festival de 1962

Wolfgang Windgassen (Tannhäuser), Anja Silja (Elisabeth), Grace Bumbry (Venus), Eberhard Wächter (Wolfram von Eschenbach), Josef Greindl (Hermann), Gerhard Stolze (Walther von der Vogelweide), Franz Crass (Biterolf), Georg Paskuda (Heinrich der Schreiber), Gerd Nienstedt (Reinmar von Zweter), Else-Margrete…

 

Release Date: 18th Aug 1992

Catalogue No: 4346072

Label: Philips

Length: 2 hours 49 minutes

Die Meistersinger

 

Der Ring

Rheingold

Walküre

Siegfried

Götterdämnerung

 

Mono, live de 1953

Das Rheingold

 

Hans Hotter (Wotan), Erich Witte (Loge), Gustav Neidlinger (Alberich), Ira Malaniuk (Fricka), Ludwig Weber (Fasolt), Josef Greindl (Fafner), Bruni Falcon (Freia), Hermann Uhde (Donner), Gerhard Stolze (Froh), Paul Kuën (Mime), Maria von Ilosvay (Erda), Erika Zimmermann (Woglinde), Hetty Plümacher (Wellgunde), Gisela Litz (Flosshilde)

 

Die Walküre

 

Ramón Vinay (Siegmund), Regina Resnik (Sieglinde), Josef Greindl (Hunding), Astrid Varnay (Brünnhilde), Danica Brünnhild Friedland (Gerhilde), Bruni Falcon (Ortlinde), Lise Sorrell (Waltraute), Maria von Ilosvay (Schwertleite), Liselotte Thomamüller (Helmwige), Gisela Litz (Siegrune), Sibylla Plate (Grimgerde), Erika Schubert (Rossweisse)

 

Siegfried

 

Wolfgang Windgassen (Siegfried), Hans Hotter (Der Wanderer), Rita Streich (Waldvogel)

 

Götterdämmerung

 

Josef Greindl (Hagen), Hermann Uhde (Gunther), Natalie Hinsch-Gröndahl (Gutrune), Ira Malaniuk (Waltraute), Maria von Ilosvay (1. Norn), Ira Malaniuk (2. Norn), Regina Resnik (3. Norn)

 

Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele, Clemens Krauss

Release Date: 23rd Aug 2010

Catalogue No: C809113R

Label: Orfeo

Series: Orfeo d’Or

Length: 14 hours 11 minutes

 

Stéréo, live des festival de 1966 et 1967 (Böhm est tombé malade en 1966 et Otmar Suitner l’a remplacé)

Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele, Karl Böhm

N.B. : ce Ring légendaire a été entièrement remastérisé et la sonorité n’a rien à voir avec le Ring paru au début du compact

C’est Decca australie qui le publie

 

Das Rheingold

 

Theo Adam (Wotan), Gerd Nienstedt (Donner), Hermin Esser (Froh), Wolfgang Windgassen (Loge), Gustav Neidlinger (Alberich), Erwin Wohlfahrt (Mime), Martti Talvela (Fasolt) Kurt Böhme (Fafner), Annelies Burmeister (Fricka), Anja Silja (Freia), Vera Soukupova (Erda), Dorothea Siebert (Woglinde), Helga Dernesch (Wellgunde), Ruth Hesse (Flosshilde)

 

Die Walküre

 

James King (Siegmund), Leonie Rysanek (Sieglinde), Gerd Nienstedt (Hunding), Birgit Nilsson (Brünnhilde), Danica Mastilovic (Gerhilde), Helga Dernesch (Ortlinde), Gertraud Hopf (Waltraute), Sieglinde Wagner (Schwertleite), Liane Synek (Helmwige), Annelies Burmeister (Siegrune), Elisabeth Schärtel (Grimgerde), Sona Cervena Rossweisse

 

Siegfried

 

Wolfgang Windgassen (Siegfried), Theo Adam (Der Wanderer), Gustav Neidlinge (Alberich), Kurt Böhme (Fafner), Erika Köth (Waldvogel)

 

Götterdämmerung

 

Thomas Stewart (Gunther), Josef Greindl (Hagen), Ludmila Dvoraková (Gutrune), Martha Mödl (Waltraute), Sieglinde Wagner (Flosshilde), Marga Höffgen (1. Norn), Annelies Burmeister (2. Norn), Anja Silja (3. Norn)

 

Label: Decca

ASIN: B00AX20AHI

Série eloquence

480 7158, 12 Cds

 

Parsifal, live du festival de 1951 ( juillet et août)

Mono

Wolfgang Windgassen (Parsifal), Martha Mödl (Kundry), Ludwig Weber (Gurnemanz), George London (Amfortas), Arnold van Mill (Titurel), Hermann Uhde (Klingsor)

 

Bayreuth Festival Orchestra & Chorus, Hans Knappertsbusch

 

Release Date: 8th Feb 2003

Catalogue No: 8110221-24

Label: Naxos

Series: Historical, Great Opera Recordings

Length: 4 hours 32 minutes

 

Stéréo, live du festival de 1962

George London (Amfortas), Martti Talvela (Titurel), Hans Hotter (Gurnemanz), Jess Thomas (Parsifal), Gustav Neidlinger (Klingsor), Irene Dalis (Kundry)

Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele, Hans Knappertsbusch

 

Release Date: 11th Sep 2006

Catalogue No: 4757785

Label: Philips

Series: Originals

Length: 4 hours 9 minutes

 

Tous ces enregistrements sont disponibles en série économique ou à petits prix.

 

Enfin, tous les enregistrements sont des version « officielles et non « pirates ».

 

Les choix ont été cornéliens et heureusement que me je suis tenu à deux versions, mono/stéréo.

 

Mais je ne peux que vous conseiller d’aller visiter les site Orfeo, Naxos, Opus Arte et TESTAMENT, tous excellents, avec des nettoyages sonores somptueux pour les Cds monophoniques, les stéréophoniques étant excellents et provenant souvent des archives du festivals ou de la Radio Bavaroise.

 

Une dernière observation : le Ring de 1951, dirigé par Karajan et Knappertsbusch, est considéré comme perdu, malgré l’Or du Rhin et le Siegfried par Karajan (pirates de la radio) et pourtant, il doit bien exister dans les archives de la Radio Bavaroise, nous avons bien le légendaire Parsifal de Kna !

 

Une bonne âme à Bayreuth pourrait-elle faire quelque chose ? D’avance merci.

 

 

Bonne lecture et n’hésitez pas à entrer en contact avec moi par mail (ofallet@gmail.com) et posez vos questions ou faites vos critiques.

Les commentaires sont fermés.